Centre d'Étude des Arts Contemporains


Imaginaires théoriques : le rôle de l'imagination dans les discours sur l'image

Responsables : Mélissa GignacJoséphine Jibokji et Jessie Martin CEAC, Université de Lille 3

Le programme “Imaginaires théoriques” vise à interroger les discours scientifiques sur les images. « Imaginaires théoriques » renvoie tout autant à la part d’imagination qui active tout commentaire sur l’art qu’au propos théorique de fictions qui commentent l’art de créer et de recevoir les images. Nous entendons par imaginaire le lieu où se constitue une pensée de l’image, de ce qu’elle est et des effets qu’elle produit. 
Ce programme de recherches est constitué de quatre axes qui interrogent notre rapport aux images.

- Le premier axe, intitulé « Débords filmiques », s’attache à l’étude d’objets comme l’affiche, la littérature scénaristique, les carnets de notes ou de croquis, ou encore les accessoires de tournage. Ces objets nous informent sur les fonctions heuristiques des archives et de la fiction cinématographique, autrement dit sur le savoir des images généré par leur production. 

- L’axe « Mémoires : la circulation des imaginaires » explorera les mouvements d’invention et de réinvention des images dans un réseau culturel qu’elles partagent et renouvellent à leur tour. Ce deuxième axe de recherche vise à explorer le lien parfois ténu qui vient réunir des images de médiums et de contextes très différents, jouant tout à la fois sur la mémoire d’images inconnues et sur l’imagination d’époques passées.

- L’axe « Sensibilités patrimoniales » sera consacré aux propos sur le cinéma opérés par les manifestations patrimoniales (expositions, programmations, ouvrages).

- Enfin, considérant prioritairement des questions de théorie liées à l’écriture de l’histoire du cinéma, l'axe "Théories critiques et cinéma" souhaite accorder une place déterminante aux écrits sur l’histoire et « les médias photographiques » (la photographie, le cinéma) de quelques auteurs proches de la Théorie Critique, dont Walter Benjamin et Siegfried Kracauer.

Activités

SEMINAIRE DOCTORAL DE LABORATOIRE

« Jusqu’où va l’imagination ? L’écriture sur les images en prise avec l’imaginaire »,
 CEAC – Université de Lille

- Vendredi 13 octobre 2017 - 14h-17h - Salle A3 310
Joséphine Jibokji et Jessie Martin (Université de Lille - CEAC) : Imaginaires théoriques : l'histoire de l'art projeté par le cinéma.
Joséphine Jibokji : « Jusqu’où va l’imagination du film de fiction ? Le cri du Laocoon dans 28 jours plus tard de Danny Boyle (2002) ».
Jessie Martin : « Imaginaires de la couleur-écran, de l’emakimo aux verres de Claude, du cinéma à la peinture ».

- Mardi 7 novembre - 13h30 à 16h30 - Salle F 013
Mélissa Gignac,, Sonny Walbrou et Edouard Arnoldy (Université de Lille - CEAC) : Histoire et Imagination
Édouard Arnoldy : « L'histoire du cinéma s'invente (théories critiques, film, histoire) ».
Sonny Walbrou: « Histoire et répétition : pour une approche critique des nouveaux médias».

- Mardi 10 avril 2018 - salle et horaires à venir
Journée d’études « Le fantasme du cinéma américain en France ».